Tags

, , , , , , , ,

 Sur Facebook, Jo publia:”les parisiens, qu’est-ce qu’il y a de beau à voir à Paris?” Et moi je me suis empressée d’écrire: “l’expo Newton”. Alors samedi dernier, j’avais rendez-vous pour la première fois avec Jo à qui j’envoie un email tous les jours dans le cadre de mon travail, qui forcément avait envie de me rencontrer pour de vrai. Vous me suivez?

Je connaissais Newton, le photographe car je savais qu’il avait influencé la photographie notamment, dans le domaine de la mode. J’avoue cependant que ce que je savais de lui était limité pour briller en société. Les affiches que je voyais dans le métro confirmaient mon désir d’aller voir l’expo Newton. (voir la photo encadrée)

Lors de notre rencontre, Jo me fit savoir que l’expo de Tim Burton avait remporté la mise et non celle de Newton… Ce n’est qu’il y a deux jours que je compris la méprise!!

En fait, j’avais voulu offrir une place à une amie pour son anniversaire surprise mais heureusement on me dit qu’elle n’aimait pas ce photographe. C’est alors que je proposais à BFF, Cocotte de son surnom, de m’accompagner. “Newton? Ah ouais ça me dit bien…”

En fait dans sa tête, Cocotte pensait à Isaac Newton, le scientifique. Sauf qu’en tombant par hasard, sur le journal télévisé, elle comprit qu’on ne parlait pas du même Newton. Alors quand mardi, je lui posais la question: ” alors quand penses-tu que nous pourrions aller voir l’expo Newton?” Elle me jeta un regard d’yeux écarquillés, presque effrayés et me répondit:”sérieusement, tu veux m’emmener encore voir des femmes à poil??”

….hum… Moment de solitude… Je ne comprends pas. (Il est vrai que j’avais voulu l’embarquer dans l’expo de nus de Degas.Elle avait refusé.) Mais là c’est de la simple photo artistique noir et blanc, non?

Une petite recherche sur Google me fit rougir de honte: le trailer (que je vous laisserai chercher vous-mêmes) était très explicite. Photos en noir et blanc effectivement sans équivoque, de femmes en tenues d’Eve, sur une musique de films années 70, n’étant pas sans rappeler une certaine ambiance libertine. Chacun ses goûts, après tout, il faut de tout pour faire un monde, mais ce monde là ne m’intéresse pas vraiment.

Confuse, je me mis à écrire à Jo m’excusant de mon ignorance car je ne voulais pas laisser Jo penser que j’aimais ce genre artistique! Voici sa réponse:

Heureusement, je n’y suis pas allée… Car je savais que Newton était féru de photos érotiques, MAIS, j’ai pensé que comme tu semblais très intéressée, ça portait sur un versant moins connu de sa carrière – auquel cas ça aurait pu être intéressant quand même car il a beaucoup influencé la photo moderne… mais en même temps, je ne suis pas plus fan de photo que ça… Je préfère mes vieilles pierres, donc le Louvre c’était parfait… :-)”

Et dire que dans mon enthousiasme, j’aurais pu y envoyer des parents avec leurs enfants…Misère!

Résultat: avant de vouloir se cultiver, bien se renseigner sur le sujet avant de le proposer aux autres. Sinon ce sera une “miscommunication”…

Eli qui  passe pour une obsédée sexuelle, auprès de ses copines!

Advertisements