Je vous annonce que je vais faire une pause dans mon blog…Pas pour très longtemps, juste quelques semaines sans doute…Cependant à la demande de mes fidèles lecteurs, je vous laisse lire la suite de mon dernier article.

Il y a des moments dans la vie qui sont des évidences que nous n’avons pas besoin de comprendre ou même de chercher à comprendre. On sait, parce qu’on ressent quelque chose ou pas, que quelque chose est entrain de se passer ou pas…

En ce moment, je suis dans cette période. Et c’est là que cela devient intéressant car la communication de l’amour n’est plus dans le faire mais dans le fait d’être. Plus besoin de faire des efforts. On est soi-même et on apprécie. Il y a des évidences qui nous communiquent de l’amour alors qu’on ne les voyait pas. Elles sont belles, ces évidences-là. 

Bref, revenons à nos moutons…

Alors après avoir, accepté la requête sur Facebook, de mon nouvel ami, je suis allée faire un tour sur son profil. Evidemment, sinon cela sert à quoi? Si on voulait juste s’envoyer des emails, on aurait échangé nos adresses. Le checking commença.C’est très intéressant de passer en revue les photos, les statuts, les commentaires, les vidéos… Les endroits où il est allé.

C’est le jeune homme qui m’a contacté en premier. Comme il fallait qu’il trouve une entrée en matière, il m’a écrit: “JM m’a dit que tu étais à plein temps, dans tel truc”… Je lui ai répondu: “JM t’a donné des infos erronées…” Bah ça aurait pu le refroidir mais non il a pris ma réponse à la rigolade (l’humour paie toujours, messieurs, retenez-le!!!) et de là, on a commencé à échanger quelques infos sur nous deux.

Pour éviter les pertes de temps, (et parce que j’en ai peu surtout) je lui ai demandé “quelles sont les raisons qui te poussent à entrer en contact avec moi?” Sa réponse fut très intéressante, et franche surtout. Tout comme moi, il avait accepté pour faire plaisir en gros à son pote qui avait lourdement insisté en lui faisant ma pub. (c’est drôle comment parfois, les gens qui ne vous connaissent pas peuvent vanter vos mérites, impressionnant!!)

Il m’expliqua dans un long laïus les raisons, pour lesquelles il n’était pas du tout intéressé pour se caser, et que le célibat lui allait très bien. Il n’avait pas voulu aborder le sujet tout de suite pour ne pas faire le gars qui se braque et qui ferme la porte tout de suite.J’approuvais à 100 %. Mes raisons étaient similaires.

Je vais sans doute vous décevoir, mais sans grande surprise après un dernier échange de messages, 24h après notre rencontre virtuelle, nous nous souhaitâmes “bon courage pour la suite”. Fin de l’histoire. On aurait pu rester potes et apprendre à se connaître. Oui on aurait pu, mais l’envie manquait visiblement.

Tous les deux, nous avons conclu, cependant, de la bienveillance respective de nos amis en commun qui avaient essayé de nous matchmaké. Cela partait vraiment d’une bonne intention de leur part, ce n’est pas de leur faute, si on n’a pas accroché.

Eli qui vous demande de regarder l’amour qui se trouve autour de vous… Il se communique sans que vous vous y attendiez…

Advertisements