Tags

, , , ,

47511-smiley-fahlman

Après l’épisode de la semaine dernière, on dirait que ma vie a pris les couleurs de l’arc-en-ciel. Sans savoir pourquoi, je me suis mise à sourire aux passants dans la rue (me prenant un peu pour les californiennes qui viennent de débarquer sur la planète Mars qu’est notre chère capitale). Alors jeudi soir, je suis allée m’acheter un joli rouge-à-lèvres. Chose que je n’avais pas fait depuis des lustres. Vendredi, j’ai pris rendez-vous chez le coiffeur. Une nouvelle femme venait de naître.

Evidemment, lorsque je suis revenue au bureau mon patron m’a fait cette remarque très profonde: “c’est drôle comme les femmes mettent toujours du rouge-à-lèvres en sortant de chez les coiffeurs.” Oui et alors? Puis cette semaine, il m’avoua avoir pensé: “ça y est, elle est amoureuse ! ” Gong ! Perdu ! Dès que vous décidez de vous faire un peu plus belle, tout de suite, on pense que c’est pour un mec ! Bon j’avoue ça peut prêter à confusion. D’autant que je me suis dit qu’il fallait que je fasse des efforts ces derniers temps concernant mon look, d’adolescente retardée parfois.

C’est sûr qu’à force de sourire, de vous sentir bien dans votre peau et de recommencer à faire attention à votre maquillage et tout le toutim, on a l’impression de devenir un aimant. Et là, il faut essayer de garder son calme. “Vous êtes vraiment très jolie, ce serait indiscret de vous demander de quelles origines vous êtes ? – c’est gentil, merci. Mais oui, ce serait très indiscret ! ” Le monsieur en question aurait pu être mon père, il ressemblait à Roland Giraud. J’ai cru que je n’allais jamais m’en sortir. “Ah bon? Mais en tous cas, très jolie… Il y a du mélange… C’est sûr… ” Et c’est reparti ! “- Non pas du tout ! ” Qu’est-ce que j’en ai marre de cette drague sur mes origines !

Et puis, j’ai eu droit une heure après, au chauffeur de taxi qui tenait absolument me déposer quelque part, je l’ai rembarré gentiment, trop sans doute. Il n’avait pas l’air de comprendre, me dévisagea de la tête aux pieds comme si je passais aux rayons X et me tendit sa carte de visite ! Ensuite, le gars du Franprix m’a dévoré des yeux à tel point que je ne savais plus où regarder quand j’ai payé à la caisse. À peine sortie, j’ai entendu en traversant la rue: “ah vraiment vous êtes jolie, mademoiselle… ” Ça y est le syndrome Miss Monde est en train de me monter à la tête. Enfin le soir, en rentrant chez moi, on m’a accosté trois fois, pour me demander des cigarettes, du feu etc…

Et puis, j’ai eu droit à un super compliment. La cerise sur le gâteau ! Un des jeunes de 20 ans avec qui je bosse sur des projets m’a demandé si je pouvais le rencontrer régulièrement pour l’aider à progresser dans sa vie, un peu comme un coach. Comme il me voyait hésiter, il me dit: “est-ce que ça te rassure, si je te dis que je suis déjà impliqué émotionnellement? ” En fait, il pensait que j’avais entre 25 et 27 ans, alors quand je lui appris que j’en avais 10 de plus, surpris, il baissa la tête en rougissant, et me dit:”tu sais normalement, les gens de ton âge, je les vouvoie.” J’ai trouvé ça mignon, et je l’en remercie de m’avoir fait un tel compliment.

Eli qui vous demande si le sourire est une communication d’amour réussie?

 

Advertisements